Mot du doyen

L’enthousiasme et le volontarisme des enseignants-chercheurs et cadres administratifs de cette jeune institution lui promettent un bel avenir. En tant que nouveau Doyen, il nous importe de fédérer aujourd’hui ses forces, de réunir ses compétences, de contribuer à son rayonnement. Au-delà de la satisfaction d’une réussite collective, son éclat profitera à la jeunesse de notre Région. Notre pari est tout naturellement un pari sur l’homme, sur le « génie » marocain, que nous formulons en termes de « pacte » pour une éducation de qualité, juste, humaine et solidaire. La possibilité de bénéficier d’un savoir et d’un savoir-faire de qualité est plus que jamais réelle ; chacun de nos jeunes, quelle que soit la situation de fortune de ses parents, peut accéder à la culture et à la connaissance les plus développées. Notre projet de développement dans les domaines vitaux qui sont les siens ambitionne en effet de contribuer à l’avenir heureux de notre Institution, avec des programmes de qualité, variés et adaptés à la diversité des profils, et qui donneront à chaque étudiant la possibilité d’atteindre son propre niveau d’excellence.

Le changement qualitatif tant attendu ne peut s’obtenir que si les forces vives de la Faculté déploient d’énormes efforts, que si elles s’investissent intensément dans le travail avec le double souci de la rigueur et de la justice.

Dans une proximité à la fois positive et constructive avec les acteurs, les partenaires et les collaborateurs, nous nous engageons à toujours tenir et soutenir un discours de vérité et à relever les nombreux défis qui nous attendent en réalisant les actions que nous proposons tant au niveau de des équipements que de la qualité de l’encadrement pédagogique, de la diversification de l’offre de formation, de l’innovation, de la recherche de qualité et de la coopération fructueuse avec les universités étrangères et les secteurs publics et privés. Toutes les actions que nous mènerons s’inspirent des directives de sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ses différents discours sur le système éducatif marocain appelé à se remettre en question et à se réformer. Elles puisent également dans les grandes lignes de la Charte Nationale d’Education et de Formation et de la Vision Stratégique de la Réforme 2015-2030.

La démarche qui est la nôtre est celle du dialogue, de la rigueur, du conseil et de la concertation. C’est pourquoi nous voudrions à toutes les étapes de la réalisation de nos actions unifier et homogénéiser, rapprocher et additionner les idées, les contributions, les visions.
Nous ne négligerons aucun aspect de la vie universitaire : ressources humaines, renforcement de l’employabilité des étudiants de la FLASH par des formations performantes et articulées au monde d’aujourd’hui, l’innovation et la recherche de qualité, la coopération qualitative et opérationnelle, une culture de l’évaluation…

Nous nous appuierons sur notre sens de l’observation et de la communication, sur notre capacité à nous remettre en question pour mieux avancer et sur notre expérience du terrain pour alimenter nos actions, les rajuster si nécessaire, y greffer des améliorations au moment même où nous les réaliserons.
Ensemble, nous construirons une Faculté de l’excellence, ouverte, humaniste et généreuse, dont le rayonnement ira au-delà de la région qu’elle couvre. Nous tiendrons compte de la manière dont des hommes et des femmes dirigent leurs services, structures et filières ; nous les accompagnerons aussi, les écouterons, les conseillerons et ferons que nos visions convergent et se complémentent.

C’est là la philosophie de notre mode de gestion : construire ensemble et tirer profit de cette richesse des idées et de la force de proposition des acteurs de la FLASH pour l’intérêt général.

 

 

Abdelkhaleq JAYED
Doyen de la Faculté des Langues, des Arts et des Sciences Humaines